Home



mercredi 10 juin 2015

La Rencontre

 



                                 Pour une fois il se sentait et se savait amant tant il avait donné et reçu de plaisir. Il y avait eu une longue file intinterrompue de jeunes femmes, aucune ne faisant le poids face à celle qu'il venait de rencontrer. Aucune ne rivalisait avec ce charmant et précieux petit coquelicot de douceur. Une fleur en qui les sentiments existaient bel et bien. Des sentiments comme la joie et le plaisir qui, tels des filaments argentés, exaltaient et calmaient la sauvagerie des sentiments qui naissaient en lui. Une joie à la lisière d'un débordement de larmes jouissives l'envahit alors à la pensée de cette jeune et belle créature qui avait enfin croisé son chemin. Il avait ouvert la valise rouge de sa vie. Le débordement de banalité de sa vie s'était mué jour après jour en une cascade de lassitude. Lui ce qu'il cherchait, et venait de trouver, c'était la rose incandescente, l'unique, l'amour. Une jeune femme aux cheveux tombant en cascade, annonçant une purification sensorielle émoussée. Tout en elle brûlait d'une flamme passionnée tout en dégageant un sentiment profond de protection. La chaleur du coquelicot aux pétales formant un écrin satiné de velours rouge.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire